Nathalie HAXAIRE-DELECROIX la naturopathie dans la globalité de l'être
photo bandeau

accueil

Qui sommes-nous

NOS LIVRES

livres
le catalogue

CONSEILS
consultations

FORMATIONS
séminaires
l' Ecole de formation

APPAREILS
physioscan
physiodétox
physioalcali
physiorelax
delphin

PRODUITS

Acty8

Le Draineur
autres compléments

ACTU
évènements
nos amis
la recette


Contact
signe email
N J M 8 8
Cenfosse
21430 LIERNAIS
06 89 15 55 79


à imprimer




 

plan du site


 

 
 

Desmodium
plante amie des cellules hépatiques
foie fatigué, abîmé, asthme récidivant, poumons fatigués. Cette plante est la grande protectrice du foie qui a souffert ou souffre encore. Gélules végétales dosées à 200 mg
Prix 27,50 € les 270 (format économique) Boutique nature

 


         
Produits
   
         
 

Le desmodium est une plante légumineuse originaire de l’Afrique dont on prélève la tige et la feuille. C'est une plante herbacée rampante ou grimpante sur les troncs d’arbre.

Traditionnellement reconnue pour son apport en acides aminés, en acides gras et en alcaloïdes, cette plante contribue au bon fonctionnement du foie.

Foie malade ou abimé, asthmes sont ses principales "cibles".

Une étude au cours de laquelle plus de 8 000 indigènes de différentes parties du Brésil ont été interviewés montre qu’une décoction des racines séchées de la plante est un remède populaire dans les tribus pour soigner la malaria. Les indigènes de la tribu Garifuna, au Nicaragua, emploient des décoctions de ses feuilles pour traiter la diarrhée et les maladies vénériennes ainsi que pour faciliter la digestion.

Le desmodium a été étudié en France, en Angleterre, au Canada et au Ghana. Dans ce dernier, le Centre de recherche médicale en plantes médicales l’utilise chez des patients souffrant d’asthme tandis qu’en Côte d’Ivoire, au Cameroun et au Sénégal, il est employé pour traiter des ulcères d’estomac et la constipation.

Des propriétés hépatoprotectrices

Le desmodium diminue le niveau des transaminases, un marqueur de la souffrance hépatique. Une action bénéfique sur les transaminases a été mise en évidence : l’administration par voie orale pendant 4 jours d’une décoction de desmodium adscendens (équivalent à 100 mg de plante sèche par kg) a induit une diminution significative de l’alanine-transférase.

Le desmodium est utilisé en France par certains médecins dans le traitement des hépatites virales. Lorsque le desmodium est administré avant le troisième jour de l’ictère, le retour à la normale de la couleur des téguments et des urines se fait au bout de 5 jours de traitement. Après cette période, les transaminases GOT et GPT, qui étaient avant le traitement en moyenne respectivement à 730 et 640 unités, ont baissé à 65 et 58 (la norme étant de 30 et 25). Il faut, dans ce cas, une vingtaine de jours pour obtenir une normalisation parfaite. Lorsque l’on commence à administrer le desmodium entre le 3e et le 10e jour après l’apparition de l’ictère, les transaminases baissent au-dessous du tiers de leur valeur entre le 1er et le 10e jour de traitement. Dans les cas où le traitement est débuté plus tardivement, les résultats sont variables et la normalisation ne se fait pas dans tous les cas, certains se transformant en hépatite chronique auto-immune. Lorsque la normalisation se fait, elle prend deux à quatre mois.

Des effets sur les poumons

Les praticiens du Ghana utilisent depuis très longtemps les feuilles de Desmodium pour soigner l’asthme bronchique. Ce traitement était tellement efficace qu’il a attiré l’attention de la communauté scientifique. En 1977, une étude clinique d’observation a été réalisée. Elle a montré qu’une à deux cuillères à thé quotidiennes de poudre de feuilles séchées de desmodium produisaient amélioration et rémission chez la plupart des patients asthmatiques traités.

Le desmodium n’agit pas comme un antihistaminique mais inhibe l’action de l’histamine sur les muscles lisses et, par suite, diminue la constriction des voies aériennes et des poumons.

Des chercheurs ont observé que le desmodium a un effet relaxant sur les tissus pulmonaires et qu’il inhibe les contractions et constrictions induites par différentes substances. Des tests ont montré que l’effet de relaxation des muscles bronchiques intervient très rapidement (en une ou deux minutes).

Le desmodium active également les canaux potassiques qui jouent un rôle important dans la régulation de la tonicité des muscles lisses des voies aériennes et la libération de substances constrictives dans les poumons.

L’activité antiallergique du desmodium ne se manifeste pas seulement sur la contraction des muscles lisses dans les voies respiratoires du système respiratoire supérieur mais aussi sur la contraction musculaire dans d’autres parties du corps. Cette action pourrait expliquer que le desmodium soit traditionnellement utilisé également pour soigner les maux de dos et les spasmes musculaires.

L'après cirrhose du foie

Pour régénérer les cellules hépatiques abîmées par trop d'alcool ou de médicaments, on peut utiliser le desmodium avec réussite...

 

Les MOTS CLES sont : foie, cirrhose, asthme, cellules hépatiques à régénérer, maux de dos, crampes musculaire, problèmes chroniques de poumons, ...

 

Nous vous conseillons nos livres présentés sur ce site en page d'accueil :
VIVRE OU NE PAS VIVRE 350 pages de conseils de vie saine

 

photo desmodiumphoto desmodium gélules
desmodium